« Comment tout peut s’effondrer » est le titre d’un ouvrage paru en 2015. Pablo Servigne et Raphaël Stevens, les auteurs, reprenaient la thèse de l’effondrement des sociétés popularisée par l’auteur à succès Jared Diamond. Prétendant se limiter au constat d’un effondrement inévitable au vu des diagnostics de la science, les deux auteurs créaient le terme de « collapsologie », autrement dit la science de la catastrophe écologique entraînant l’effondrement de la société humaine. Daniel Tanuro avait déjà proposé une analyse critique de « Comment tout peut s’effondrer », lors de la sortie du livre[fn]Daniel Tanuro, ESSF (article 35111), « Crise socio- écologique : Pablo Servigne et Rafaël Stevens, ou l’effondrement dans la joie ». Daniel Tanuro a également publié, en mars 2019 : « La plongée...

La revue mensuelle

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Constituée dans le cadre d’une économie capitaliste néolibérale, la dette publique est non seulement l’institution centrale du système, mais aussi un des éléments les plus importants de son dispositif idéologique. Les Français dépenseraient trop, l’importance de la dette aurait atteint un tel...
Les 22 et 23 janvier derniers se tenaient les rencontres intitulées « Puissances du communisme (de quoi le communisme est-il aujourd’hui le nom ?) », organisées par la Société Louise-Michel en collaboration avec l’Université Paris 8. Nous vous en livrons un compte rendu rapide... Les...
De 1960 à 1989, le Parti socialiste unifié (PSU) a tenté de rassembler des militants et des courants qui se situaient en rupture aussi bien avec le stalinisme qu’avec la social-démocratie. À l’occasion du cinquantenaire de la fondation du PSU, Tout est à nous ! la Revue revient sur cet...
Pour une gauche du xxie siècle, fière et forte de sa diversité culturelle La lutte contre le racisme et les discriminations est un enjeu majeur pour (re)construire une gauche de transformation sociale véritablement implantée au cœur des classes populaires. Cette question stratégique a jusqu’à...
Contre les patrons ou contre les discriminations. Les combats menés par les travailleurs immigrés et leurs enfants est une réalité trop souvent passée sous silence. L’implication, l’intervention politique des luttes d’immigré-e-s et de leurs enfants en France est une histoire riche et trop...
Les lois sécuritaires ne sont pas l’apanage de la droite, mais elles sont surtout un instrument pour réprimer les nouvelles « classes dangereuses ». Depuis la loi Vaillant sur la sécurité quotidienne, votée fin 2001 après les attentats du 11 septembre, le dispositif législatif s’est...
Le discours médiatique a tendance à attribuer aux habitants des QP le monopole du sexisme. La question du genre en banlieue est une question délicate. Délicate car le sens commun a l’habitude de penser la question des femmes de ces quartiers comme plus rude, plus difficile, plus violente qu’...
M. Bensaada, animateur de l’association Quartier Nord/Quartier Fort, membre fondateur du CRAP (Collectif de réflexion et d’action populaire, né à Marseille en septembre). Il revient sur les causes de la dépolitisation dans les quartiers populaires. Le constat sur l’état des quartiers...
Touchés de pein fouet par le chômage les habitants des quartiers populaires sont également plus concernés que les autres par les difficultés liées au logement.le mal-logement concerne près d’un habitant sur six en France1. Cette situation dramatique est le résultat des politiques menées par les...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à