« Comment tout peut s’effondrer » est le titre d’un ouvrage paru en 2015. Pablo Servigne et Raphaël Stevens, les auteurs, reprenaient la thèse de l’effondrement des sociétés popularisée par l’auteur à succès Jared Diamond. Prétendant se limiter au constat d’un effondrement inévitable au vu des diagnostics de la science, les deux auteurs créaient le terme de « collapsologie », autrement dit la science de la catastrophe écologique entraînant l’effondrement de la société humaine. Daniel Tanuro avait déjà proposé une analyse critique de « Comment tout peut s’effondrer », lors de la sortie du livre[fn]Daniel Tanuro, ESSF (article 35111), « Crise socio- écologique : Pablo Servigne et Rafaël Stevens, ou l’effondrement dans la joie ». Daniel Tanuro a également publié, en mars 2019 : « La plongée...

La revue mensuelle

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

La mise en place des retraites par capitalisation puis par répartition a été l’objet d’une lutte du mouvement ouvrier dès le XIXe siècle. Mais depuis lors, le patronat ne cesse de les remettre en cause, dès que le rapport de forces tourne en sa faveur.   Au début du XIXe siècle,...
  La contre-réforme des retraites est le projet phare du gouvernement. Selon lui, une seule solution, nous faire travailler plus longtemps. D’autres choix sont possibles qui impliquent un autre projet de société.   Le gouvernement et le patronat le répètent à tue-tête :...
L'un des paradoxes de la période actuelle est la faiblesse des mouvements contestataires, alors même que le capitalisme traverse une des plus graves crises de son histoire. Crise grecque, déclin de l'altermondialisme, échec des organisations syndicales et des mobilisations sociales... Analyse...
En compétition officielle au Festival de Cannes, le second film de Rachid Bouchareb1, Hors-la-loi, est la suite d’Indigènes. C’est une fiction qui trace le parcours de trois frères et de leur mère, témoins de la répression sanglante des manifestations nationalistes algériennes de Sétif en mai...
La Maison de Victor Hugo présente jusqu’au 4 juillet à Paris une belle exposition consacrée aux « Orientales » (1829), le premier recueil vraiment romantique du poète, dont les idées progressistes ont commencé à prendre corps avec la « question d’Orient ». Le démantèlement de l’Empire ottoman s...
Ce mois-ci, Tout est à nous ! La revue s’emploie à détruire les idées reçues et les fausses explications de la crise grecque. C’est un travail nécessaire, comme est nécessaire le développement de la solidarité avec les travailleurs grecs, victimes des diktats du Fonds monétaire international (FMI)...
Alors que la campagne de Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) contre l’apartheid et l’occupation israéliens bat son plein, le débat sur son opportunité a lieu de manière très parcellaire, essentiellement par tribunes de presse interposées. Ce livre arrive donc à point nommé ; il permet d...
« La Voie du Tao », belle exposition visible jusqu’au 5 juillet au Grand Palais à Paris, montre à travers plus de 200 objets venus du monde entier comment s’est développé et diffusé le taoïsme, vieille pensée chinoise qui nourrit encore l’actualité. "Le taoïsme est en passe de devenir l’...
Emory Douglas: artiste et ancien ministre de la Culture du Black Panther Party Peux-tu nous expliquer ton parcours politique et artistique ? Emory Douglas. Je suis devenu membre du Black Panther Party en janvier 1967, environ trois mois et demi après sa création par Huey Newton et Bobby Seale...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à