Il y a un an, en novembre 2018, c’était le mouvement des Gilets jaunes qui faisait irruption sur les ronds-points et dans les rues des villes du pays. Déclenché par la mise en place décidée par le gouvernement d’une nouvelle taxe sur les carburants, le mouvement mettait très vite en avant l’exigence d’une augmentation du pouvoir d’achat et notamment du SMIC, le refus d’une société gérée par et pour les plus riches, le rétablissement de l’impôt sur les grandes fortunes, l’exigence d’une démocratie dans laquelle les classes populaires puissent se faire entendre. Le gouvernement Macron se prenait en plein front l’exaspération sociale créée par les politiques d’austérité subies depuis les années 80. Cette exaspération avait entraîné la corrosion et l’effondrement à l’élection...

La revue mensuelle

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Interview de Véronique Decker, militante pédagogique (ICEM Pédagogie Freinet) et syndicale (SUD éducation), directrice d’école retraitée en 2019, auteure de trois ouvrages de réflexion humaine et militante sur l’école publique, l’enfance et la société : « Trop classe », « l’école du peuple »...
La grève chez General Motors a été aux États-Unis la plus longue grève totale chez l’un des trois grands constructeurs automobiles depuis cinquante ans. Alors qu’une prévisible récession de l’industrie automobile mondiale est déjà entamée et que les États-Unis sont plongés dans une crise politique...
Au fur et à mesure que le froid s’installe sur le territoire, que les vidéos et appels se multiplient pour un mouvement de grève à partir du 5 décembre, dans de nombreuses têtes émerge l’idée d’un nouvel hiver 1995 contre la réforme des retraites Delevoye. L’analogie n’est pas sans fondements. Déjà...
Documentaire franco-chilien. Sorti le 30 octobre 2019 (1 h 25).Patricio Guzman, cinéaste chilien exilé à Paris depuis le coup d’État en 1973, est d’abord connu pour sa trilogie la Bataille du Chili, qui décrivait l’expérience du gouvernement Allende, l’offensive de la bourgeoisie et...
Alors qu’approche « 2020, Année de la Bande dessinée »[fn]Voir l’Anticapitaliste n°495 du 31 octobre.[/fn], la ville d’Angoulême vient d’être reconnue par l’Unesco « Ville créative » pour son rôle pionnier dans le domaine de la BD et rejoint donc le réseau des Villes...
Roman, Grasset, 384 pages, 22 euros.Ce roman paru en août dernier vient de recevoir le prix de l’Académie française. Et heureusement car lu dès sa sortie, je me suis rendu compte que je n’en avais pas parlé et que c’était dommage. Donc il fallait rattraper le coup.Un voyage qui ne se passe pas...
Roman, éditions Métailié, 409 pages, 23 euros.Avant l’entame, Christoph Hein avertit : « Des événements authentiques sont à l’origine de ce roman. Les personnages ne sont pas inventés. » Son roman nous donne un récit de grande ampleur historique, 67 ans dans l’Allemagne...
Donald Trump est le premier personnage politique moderne à avoir utilisé la présidence des États-Unis d'Amérique - comme chacun le sait, puisque les médias libéraux, les éditocrates et les historiens spécialistes de la présidence le répètent chaque jour - pour solliciter effrontément l'intervention...
Lors du dernier festival d’Angoulême (fin janvier 2019), le ministère de la Culture et de la Communication avait décrété 2020 « Année de la bande dessinée ».Cette année-évènement, labellisée « BD 2020 », sera pilotée par le Centre national du livre (CNL) et la Cité...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à