Une « conférence de la société civile » a eu lieu samedi 15 juin. Elle propose une feuille de route pour la sortie de crise, en se voulant une réponse au mouvement populaire. Mais il n’y a pas de sortie crise possible dans le cadre du système.La conférence est la rencontre de deux composantes principales : les syndicats autonomes comme la CSA, et des organisations comme La ligue des droits de l’homme, des associations. Mais elles sont intervenues sans concertation avec le monde du travail, dans les écoles, les hôpitaux, les lieux qu’elles sont censées représenter.Une conférence pas liée au mouvement réelIl y a des associations variées, d’agitation, des associations de victimes du terrorisme, de femmes. Une soixantaine d’associations, mais ce sont beaucoup plus de sigles que...

La revue mensuelle

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Si Emmanuel Macron a échoué dans son pari de voir la liste LREM se classer en tête des élections européennes, il serait hâtif d’en conclure que les résultats globaux du scrutin sont une défaite en rase campagne pour le pouvoir en place. Car les votes du 26 mai, si on tente de les observer avec un...
Les élections européennes ont été lues, à juste titre, comme une défaite pour les forces politiques issues de la gauche. Le score de la France insoumise, inférieur à 7%, en est l’une des expressions les plus frappantes, qui n’a pas manqué de susciter discussions, débats, voire échanges de noms d’...
DIMANCHE 25 AOUT 8h45 Assemblée générale de présentation pour l’ensemble des participantEs 9h30 à 12h INTERNATIONALQu'apprendre du processus révolutionnaire au Soudan ?Avec des militants soudanais  GILETS JAUNESMouvement des Gilets jaunes : analyses et...
Le soir du 9 novembre 1989, un symbole de la Guerre froide et de l’oppression des peuples du bloc soviétique s’effondre : à Berlin, alors que des manifestations font convulser le régime est-allemand, la population s’attaque au mur érigé en août 1961 et le détruit. Les scènes de liesse...
Avant la chute du Mur de Berlin et la fin de l’URSS, les marxistes révolutionnaires partagent largement une vision du monde et de leur tâches sommairement résumée par la perspective de convergence des « trois secteurs de la révolution mondiale ». Dans les pays dominés (coloniaux ou...
Les projecteurs concentrés sur la chute, heureuse, du Mur de Berlin, laissent dans l’ombre l’analyse concrète des modalités et effets de la restauration capitaliste en Europe de l’Est[fn]Cette notion est utilisée ici au sens large, englobant l’ensemble des pays du continent se réclamant du...
« Champagne et alka-seltzer ! » : c’est en ces termes que Daniel Bensaïd définissait, à chaud, sa perception des révolutions de 1989, qui donnèrent tout à la fois lieu à une émancipation politique et nationale des peuples de l’Est et à la restauration des rapports de production...
D’où vient le fait que la chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989 soit devenue la date marquant la fin d’une période, bien plus que l’éclatement de l’URSS le 26 décembre 1991 ?Berlin est un des lieux symboliques de l’histoire de l’impérialisme au 20e siècle. Symbole d’abord de la...
Après la phase de consolidation bureaucratique de l’URSS (années 1930-1940), Staline déclara le socialisme réalisé, sur la base de la planification centraliste et étatiste et de la collectivisation forcée des campagnes. Vers le schisme yougoslaveCependant, la guerre civile anti­fasciste au...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à