« Comment tout peut s’effondrer » est le titre d’un ouvrage paru en 2015. Pablo Servigne et Raphaël Stevens, les auteurs, reprenaient la thèse de l’effondrement des sociétés popularisée par l’auteur à succès Jared Diamond. Prétendant se limiter au constat d’un effondrement inévitable au vu des diagnostics de la science, les deux auteurs créaient le terme de « collapsologie », autrement dit la science de la catastrophe écologique entraînant l’effondrement de la société humaine. Daniel Tanuro avait déjà proposé une analyse critique de « Comment tout peut s’effondrer », lors de la sortie du livre[fn]Daniel Tanuro, ESSF (article 35111), « Crise socio- écologique : Pablo Servigne et Rafaël Stevens, ou l’effondrement dans la joie ». Daniel Tanuro a également publié, en mars 2019 : « La plongée...

La revue mensuelle

Débats

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Au sortir de la guerre dans une période de fortes pénuries, l’ordonnance du 4 octobre 1945 posait les fondements de la Sécurité sociale : « protéger les travailleurs et leurs familles contre les aléas de la vie ». Elle avait pour objectif de couvrir à terme « des risques de...
Avec l’avènement de la société industrielle, la question de la prise en charge socialisée des besoins est posée. En particulier les questions des enfants, de leur éducation, du taux de natalité, sont des enjeux majeurs liés à la reproduction de la force de travail, touchant à la fois à la...
L’assurance -chômage n’est pas issue directement de l’après-guerre, car au moment de la mise en place de la Sécurité sociale, la question de l’assurance-chômage avait été sortie des discussions. Officiellement le faible taux de chômage à l’époque ne semblait pas justifier la création d’un régime.En...
L’existence de 42 régimes de retraites est un des arguments les plus souvent avancés pour justifier la réforme des retraites « universelle, plus égale, plus juste » que veut mettre en place le gouvernement Macron-Philippe-Delevoye. L’attaque visant à leur suppression pourrait bien,...
Si l’hôpital, et notamment les urgences, devient le lieu de résolution de tous les problèmes de la médecine de ville, c’est que la médecine libérale est à bout de souffle. La réponse de Buzyn face à la crise hospitalière et à la grève des urgences, à savoir accélérer le virage ambulatoire (la prise...
À l’heure des restrictions de budget dans la santé, le secteur privé à but lucratif bénéficie des largesses de l’État depuis des années : exonérations de cotisations sociales, CICE, subventions pour la construction de cliniques, etc. En 30 ans, ce secteur s’est considérablement transformé...
La grève actuelle des urgences est révélatrice des problèmes de l’hôpital. Quel budget est-on prêt à consacrer au bien public, qui décide, est-ce qu’un service public doit être rentable ? La révolte des urgentistes et par-delà, de tout le personnel hospitalier, qui vient de loin, pose en fait...
« Les principes mêmes du plan de Sécurité sociale que nous voulons édifier, veulent que l’organisation de la Sécurité sociale soit confiée aux intéressés eux-mêmes. Cela précisément parce que le plan de sécurité sociale ne tend pas uniquement à l’amélioration de la situation matérielle des...
À son septième mois de mobilisation, le mouvement de protestation populaire algérien, se place désormais dans la longue durée et dans un débat et questionnement plus conceptuel qu’événementiel. Les termes révolution, démocratie, processus constituant, classe sociale, oligarchie, « issaba[...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à