Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

L'histoire de nous dit pas encore si elle retiendra le nom d’Éric Woerth. Ou si elle le retiendra comme celui d’un corrompu dont les déboires illustrent une fois encore la consubstantialité de la haute bourgeoisie et des hommes du pouvoir.

 

Fin avril le conseil national du Parti socialiste a adopté un texte qui semble marquer un tournant vers la gauche. Au-delà des manques de ce document, on peut néanmoins se demander quelle crédibilité lui accorder.

La sentence vient de tomber.

Pendant deux ans, malgré les dérapages et les excès, et en dépit des résistances, tout avait plutôt bien fonctionné.

Ce mois-ci, Tout est à nous ! La revue s’emploie à détruire les idées reçues et les fausses explications de la crise grecque.

Les 22 et 23 janvier derniers se tenaient les rencontres intitulées « Puissances du communisme (de quoi le communisme est-il aujourd’hui le nom ?) », organisées par la Société Louise-Michel en collaboration avec l’Université Paris 8.

De 1960 à 1989, le Parti socialiste unifié (PSU) a tenté de rassembler des militants et des courants qui se situaient en rupture aussi bien avec le stalinisme qu’avec la social-démocratie.

Au lendemain des élections régionales, il nous faut examiner la situation, sans d’ailleurs en juger à l’aune de nos propres scores ! Le trait majeur, sans aucun doute, est l’approfondissement de la crise et de ses effets politiques et sociaux.

Entre le titre de la collection « Les cahiers de l’émancipation » et la première livraison « Pistes pour un anticapitalisme vert », qui fait le lien entre marxisme et écologie, peut-on dire que cette nouvelle collection entend mettre le marxisme à l’honneur ?

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.