Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Les déclarations de Macron jettent le trouble dans les milieux militants, autour de la question de la supposée réouverture des écoles le 11 mai.

Cela va faire un mois que le premier tour des municipales est passé et pourtant cela semble une éternité. En effet, dès le lendemain du vote et des résultats, c’était l’annonce du début du confinement et du report du second tour.

Ce texte est écrit largement en réaction au flux de messages, interactions partielles et posts variés qui forment la trame de fond de nos débats confinés.

La pandémie du Covid-19 va probablement se combiner de manière dramatique avec un effondrement économique de grande ampleur.

Affirmer que le Covid-19 est une pandémie capitaliste pourrait paraître absurde.

Les rues désertes, les réunions interdites, la police qui contrôle les passants, le ton martial de Macron et Castaner lundi 16 mars nous avaient donné un avant-goût de l’ambiance qui s’est installée depuis. Des mesures drastiques sont nécessaires à la lutte contre le Coronavirus.

Le Parlement discute (en effectifs réduits) jeudi et vendredi le « plan d’urgence » du gouvernement, qui se compose principalement de deux textes : une loi d’urgence qui habilite le gouvernement à prendre des ordonnances durant toute la période de la crise et une loi de finance...

Déclaration du Bureau exécutif de la IVe Internationale. 

Avec le discours et les annonces de Macron, notamment la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires, la « crise du coronavirus » entre dans une nouvelle phase.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.