Presse : Que vive le Progrès social !

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Lancer un quotidien national d’opinion engagé, sans aucune publicité et sur format papier, c’est un pari un peu fou, non ? Ça l’est encore plus quand il s’agit d’une initiative d’actrices et d’acteurs du mouvement social : militantEs associatifs, syndicaux, de l’éducation populaire, d’organisations politiques etc. Le Progrès Social est le titre de ce nouveau journal de quatre pages en couleurs lancé ce mercredi et qui paraît du mardi au samedi.

Dès ses débuts, le mouvement ouvrier a longtemps publié une presse quotidienne combative qui manque cruellement aujourd’hui. Être financé uniquement par des abonnements, c’est le prix d’une réelle indépendance pour mener les combats face à ceux qui aimeraient tant faire disparaître toute contestation.

Qu’il s’agisse du fonctionnement – prises de décisions collectives, égalité salariale – ou de la ligne éditoriale –  (re)donner la parole à celles et ceux qui s’impliquent dans la vie citoyenne –, ce journal se voit comme un outil pour participer à la construction du progrès social et dépasser les clivages :  c’est là tout le sens de contribuer à un projet d’émancipation individuelle, collective et laïque en refusant le fatalisme ambiant.

Comprendre... et se détendre

Chaque militantE est confronté à de nombreuses questions et obstacles : comprendre l’actualité, les nouvelles lois, le droit du travail, les enjeux internationaux, l’économie et les propositions alternatives, réaffirmer les engagements féministes, écologiques ou encore antifascistes, voilà un exercice que l’absence d’une presse quotidienne fidèle aux valeurs d’émancipation rend plus difficile si l’on veut continuer à s’informer ou simplement se former.

Chaque samedi, il y aura aussi un peu de détente avec un supplément de quatre pages, les Jours heureux, point essentiel alors qu’on célèbre les 80 ans des congés payés et de la journée de 8 heures, obtenus de haute lutte : musique, sports, expositions, cinéma, sciences et littérature... Il y en aura pour tous les goûts.

LD

Abonnement en ligne sur www.leprogressocial.fr, onglet « abonnement ».

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.