Musique : Odessey and oracle

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

-A +A
Culture
idées

La scène underground lyonnaise va bientôt vibrer aux sons de l’univers coloré et étrange d’Odessey and Oracle, qui sort son premier album entièrement autoproduit.

Le groupe emprunte son nom à un album des Zombies sorti en 1968, un groupe de pop psychédélique. Leurs influences musicales sont éclectiques : de la musique expérimentale des années 60 aux musiques électriques contemporaines en passant par la musique classique, baroque et médiévale. Odessey and Oracle compose une atmosphère insolite où se mélangent viole de gambe et piano électromécanique, violoncelle baroque et guitare dobro, banjo, flûtes anciennes et synthétiseurs analogiques.

Les textes, en anglais, nous transportent dans un monde féerique et cruel, où les licornes côtoient des chats au rouge à lèvre sanglant, un monde onirique et acide dans lequel une petite fille s’est mis en tête de faire la révolution avec un pistolet trouvé dans un parc (dans le morceau Fixing the World).
Une étonnante et jolie découverte à écouter et à se procurer pour soutenir ces artistes.

Céline Grisoni
Plus d’infos : http://www.cartoncartoncarton.com/odesseyandoracle