Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Le 22 mars est une date symbolique dans les mémoires militantes, notamment dans celles de la gauche radicale.

La simultanéité mondiale des mouvements de jeunes des années 1960 correspond à une remise en cause généralisée de l’ordre politique établi après la Seconde Guerre mondiale.

Les années 1967-1968 furent le théâtre de la multiplication des conflits dans les usines, avant même l’explosion de mai. Élément particulièrement notable : la place centrale qu’y occupent les jeunes générations. 

Les « événements » de 1968 ont souvent été perçus comme la conséquence de l’arrivée à maturité d’une nouvelle « génération », pour reprendre le titre du fameux ouvrage qu’Hervé Hamon et Patrick Rotman firent paraître en 1988, pour le vingtième anniversaire de mai 1968.

« Ouvriers et étudiants, tous unis dans la lutte.

Au début des années 1950 la paysannerie représentait encore un tiers de la population active, avec un grand nombre de petites exploitations en polyculture élevage où la main-d’œuvre familiale était parfois renforcée par des valets de ferme et où on consommait principalement les...

Pourquoi se pencher ici sur les prises de position de Léon Trotsky sur la question catalane ? Il ne s’agit pas de chercher des vérités éternelles dans des textes des années trente et encore moins des arguments d’autorité pour les débats actuels.

Il était une fois un méchant dictateur qui opprima son peuple pendant près de quatre décennies ; qu’il ait dû cette longévité à la tolérance puis au soutien des « grandes puissances » est une autre question, on imagine qu’elles se bouchaient les narines en attendant que le Ciel rappelle à...

Après s’être réunie seulement une après-midi et une nuit, l’Assemblée constituante a été dissoute le 6 janvier 1918 par décret du Comité exécutif central des Soviets (CEC).

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.