Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Dominique Pierre, 18 ans, lycéenne à Rouen.

Léon Crémieux, 16 ans, lycéen à Marseille.

Josette Trat, 20 ans, étudiante à Paris, membre de la JCR.

« Mai 68 fut une convergence, c’est comme si des milliers de petites rigoles avait abouti au même point, formant un lac d’impatience qui ne pouvait que déborder » écrit l’écrivain, militant en 68 et non repenti, Jean-Christophe Bailly.

En mai 1968, à Renault Billancourt comme ailleurs, l’espoir massivement partagé était que la grève générale serve à quelque chose, que cela change vraiment. Les revendications étaient élaborées dans les ateliers et services. Mais où étaient elles-discutées ?

Renault Billancourt est, en 1968, une usine de 38000 travailleurEs où sont représentées 56 nationalités parmi lesquelles prédominent Algériens, Marocains et Portugais. La CGT est majoritaire dans l’usine, et le PCF l’organisation politique la plus importante.

C’est sous le signe de mai 1968 que se fera la prochaine fête du NPA en région parisienne. Pour nous, il ne s’agit pas d’une simple commémoration, mais de se nourrir, d’apprendre, de tirer des leçons d’une des principales grèves générales qu’a connues la France au 20e siècle....

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.