Histoire. Il y a 100 ans 1914-2014 : le mouvement ouvrier pendant la Première Guerre mondiale

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Voilà un fort intéressant numéro hors-série du journal du syndicat CGT du conseil général 63 : une somme de 156 pages très bien illustrée qui présente une approche bien loin des discours d’union nationale...

L’ouvrage aborde au travers d’articles de 32 contributeurs de nombreux aspects relatifs à la Première Guerre mondiale. De l’origine de la guerre à l’analyse de la situation politique et sociale des principaux pays engagés dans la grande boucherie impérialiste – Allemagne, Russie, Grande-Bretagne, États-Unis, Irlande, Italie, Grèce, Afrique, et bien évidemment France –, il permet de découvrir les militants ouvriers et socialistes qui sont restés, malgré la suppression des libertés publiques et la répression étatique, internationalistes. De fermes opposants à la guerre.

On y trouvera la lettre de démission de Monatte du comité confédéral de la CGT, le Manifeste de Kienthal, le débat à l’Assemblée nationale française lors du premier vote contre les crédits de guerre le 24 juin 1916, mais aussi des textes de chansons, des lettres de soldats, une bibliographie, une filmographie, ainsi qu’une intéressante étude sur la situation dans le Puy-de-Dôme.
Cet ouvrage met en avant l’opposition à la guerre et à l’union sacrée d’une partie du mouvement ouvrier. Il valorise la parole méconnue des hommes du peuple, toutes celles et tous ceux qui n’ont eu que très peu de moyens de s’exprimer lors de cette première guerre, avec les témoignages de simples soldats ouvriers ou paysans : Elie Vandrand, Stephan Gavrilenko, Louis Barthas ou un article sur Hélène Brion. Il n’oublie pas les « fusillés pour l’exemple » et la répression des mutins russes du camp de la Courtine.
Bref, un ouvrage dense et instructif sur la Grande Guerre.

Patrick Le Moal

Dépliant.

Disponible à la librairie la Brèche et sur commande : 11,50 euros franco de port.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.