Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

Ce petit slogan, légal et obligatoire, nous le retrouvons sur toutes les publicités pour les produits alimentaires... Il sert surtout d’alibi à ceux qui l’indiquent pour vendre leurs burgers, gâteaux, glaces et autres chewing-gums. Et d’ailleurs qui le lit encore ?

Coordonné par Céline Plessis, Éditions L’Échappée, 2014, 25 euros.

Trois ans après la catastrophe survenue à la centrale nucléaire de Fukushima, la situation est très loin d’être sous contrôle. Les populations sont sacrifiées, et les experts dépêchés par le lobby français du nucléaire jouent un rôle particulièrement déplorable.

Trois ans après la catastrophe survenue à la centrale nucléaire de Fukushima, la situation est très loin d’être sous contrôle. Les populations sont sacrifiées, et les experts dépêchés par le lobby français du nucléaire jouent un rôle particulièrement déplorable.

Traductrice, auteure et militante à Sortir du nucléaire Paris (SNP) ainsi qu’au réseau Yosomono-net (réseau international de ressortissants japonais pour la sortie du nucléaire), Yûki Takahata

La population japonaise reste majoritairement en faveur d’une sortie du nucléaire, mais les élections se jouent avant tout sur d’autres terrains : économie, tensions régionales ou, à Tokyo en particulier, préparation des Jeux olympiques de 2020.

Au lendemain de la catastrophe de Fukushima, le choc  était tel qu’on pouvait penser que le débat sur le nucléaire allait se rouvrir sur de nouvelles bases.

Quand les villes grecques se transforment en chambres à gaz !

par Yorgos Mitralias

« Merci de partager du bonheur » nous dit la dernière publicité de Coca-Cola. Mais en regardant les choses de plus près, il semble bien que Coca-Cola ne partage que très peu ce bonheur.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.