Détroit 67, l’apogée du mouvement noir aux USA

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

-A +A

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Dossier réalisé par Stan Miller et Yvan Lemaître

 

De 1964 à 1967, la citadelle impérialiste ébranlée dans ses fondements

« Ce fut précisément pendant ces années 1964-1965, au cours desquelles le Congrès votait les lois sur les droits civiques, qu’eurent lieu de nombreuses émeutes à travers tout le pays : en Floride, après l’assassinat d’une femme noire et une menace d’attentat à la bombe contre un lycée noir ;

Un immense espoir déçu

Été 1967. Un été chaud, les villes nord-américaines s’embrasent, ce sont les émeutes les plus meurtrières que les États-Unis aient connues. Le long métrage de Kathryn Bigelow Detroit, sorti en France en octobre, a le mérite d’en témoigner.