Essai de Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya et Nancy Fraser. Éditions la Découverte, 128 pages, 12 euros. Ce début de printemps 2019 est rythmé par les parutions féministes, signe supplémentaire, s’il en fallait un, du développement en cours d’une quatrième vague du féminisme, entre...
Essai de Christian Bromberger. Creaphis éditions, 127 pages, 12 euros.Le titre de l’ouvrage (qui n’est peut-être pas de la responsabilité de l’auteur) est idiot : Milda Bulle, combattante et militante de la révolution russe, n’a rien à voir avec Dolorès Ibarruri, la Pasionaria espagnole...
Andrea D’Atri, fondatrice du collectif féministe et révolutionnaire Pan y Rosas et auteure du livre Du Pain et des Roses. Appartenance de genre et antagonisme de classe sous le capitalisme, récemment traduit en français, était présente le 19 février à la librairie La Brèche. Du Pain...
Récit d’Alberto Prunetti, Éditions Agone, traduit par Serge Quadruppani, 144 pages, 12 euros.Dur et touchant, le récit oscille entre les souvenirs familiaux et une dénonciation acerbe de la condition ouvrière. Dans ce sixième ouvrage, Alberto Prunetti nous emmène dans la Toscane...
Documentaire italien de Nanni Moretti, 1h20, sorti le 27 février.À travers ce film, Moretti veut parler du Chili de l’Unité populaire anéanti par le coup d’État militaire de septembre 1973, mais aussi de l’évolution de son propre pays, l’Italie. Ceci à travers des images d’archive et les...
Musée de l’homme, Paris, tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h, entrée 12 euros (8 euros TR).Cette exposition itinérante rend hommage aux esclaves malgaches abandonnés pendant seize ans sur l’île de Sable après le naufrage de l’Utile, armé par la Compagnie des Indes orientales en 1761. 140...
Bande dessinée. Scénario d’El Torres, dessin de Allonso, éditions Paquet/Calamar, 120 pages, 18 euros.Le procès inique des douze dirigeants indépendantistes catalans s’est ouvert le 12 février 2019 à Madrid et devrait durer près de trois mois. La mascarade judiciaire a remis la Catalogne et sa...
Film roumain de Radu Jude, 2 h, sorti le 20 février.Il est difficile d’imaginer un titre de film moins commercial. Mais cette phrase a été prononcée par Mihai Antonescu, homme politique clef du gouvernement roumain durant les années 1941-1944, et l’un des principaux responsables de l’...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.