Proche ami de Dany Laferrière dont il est aussi le dernier éditeur, R. Saint-Éloi se trouvait avec lui le 12 janvier 2010 dans un hôtel de Port-au-Prince quand le goudou-goudou, innommable ou indicible autrement, secoua Haïti de ses 7°3 de magnitude. Ils crurent d’abord à « des mitrailleuses...
S’ouvrant sur ces mots recueillis par Florence Aubenas à Ouistreham, « Plus tu travailles plus tu te sens de la merde. Et plus tu te sens de la merde et moins tu te défends », ce petit livre provocateur a pour sous-titre « De l’Urinoir de Duchamp aux suicidés de France  Télécom ». On ne...
Le 38e festival de la bande dessinée d’Angoulême, présidé par Baru, a mis en valeur la lutte des classes à travers des expos cinglantes.Angoulême, c’est l’usine ! Au fil des ans, le festival de la BD est devenu vraiment énorme et, tout en ayant un côté très convivial, il peine peut-être...
Avec la disparition d’Édouard Glissant, c’est un de ces bouts d’archipel poétique qui « macayait » français en Martinique qui sombre en haute mer. On aurait tort d‘associer linguistiquement Glissant avec Césaire comme cette manie métropolitaine de tout lier au grand poète, dès que l’on parle...
«L'idée du monde n'est vivante que de s'autoriser des imaginaires du monde, où s'annonce que mon lieu inlassablement conjoint à d'autres, et en quoi sans bouger il s'aventure, et comme il m'emporte dans se mouvement immobile.» Edouard Glissant, «D'un traité du tout-monde». Poète et écrivain...
Le centre Pompidou présente jusqu’au 21 mars la plus grande rétrospective Mondrian jamais organisée en France, doublée d’une autre exposition d’égal intérêt consacrée à De Stijl, la revue et le groupe d’artistes qui firent connaître le peintre et son « néo-plasticisme ». Né aux Pays-Bas en 1872...
Sans le savoir ou sans se l'avouer, ce que dans la totalité de la production culturelle cherchent et trouvent bourgeois et prolétaires, classe moyenne et lumpenprolétariat, c'est la compréhension systématique de la réalité, unie dans et transfigurée par le mélodrame. Carlos Monsiváis, Amor perdido...
Portrait de China Miéville. Militant depuis l’âge de 13 ans, l’auteur britannique de science- fiction se double d’un activiste trotskiste. Sa silhouette se distingue dans la foule des amateurs de science-fiction qui déambulent dans la Cité des congrès de Nantes. Un profil de mannequin, long...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.