Théâtre: Marx est mort

D’après Grego Pluym, par la Cie Les Grands Mâtins. 

Il s’agit d’une création qui s’inscrit dans une démarche documentaire et citoyenne, à partir d’improvisations et de témoignages autour du thème du travail. Marx est mort est une partition pour trois comédiens... et un cercueil. En tentant d’explorer les circonstances troubles de cette disparition, trois individus interrogent le lien que nous entretenons avec le monde du travail.

Tarif préférentiel à 10 euros sur réservation en donnant le mot de passe « travail » : par mail reservation@theatredelopprime.com ou par ­téléphone au 01 43 40 44 44.

Du 24 au 28 mai au Théâtre de l’Opprimé,
78, rue du Charolais, Paris 12e

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.