Théâtre : Le Noshow

Jusqu’au 28 novembre au Théâtre Paris-Villette. 

Plus en « tabarnak » qu’Andromaque ! Combien vaut pour vous une place de théâtre ? Pour une fois, la balle est dans le camp du spectateur qui doit choisir lui-même le prix de son billet pour le Noshow. C’est la première des décisions qu’il devra prendre et qui influencera le cours de ce happening théâtral humoristique, mais profondément engagé, sur la difficulté de vivre du métier d’intermittent. La troupe québécoise nous embarque, avec l’accent, dans une expérience déjantée de 2 h 15 pendant laquelle les acteurs jouent avec notre conscience de spectateur et nous invitent, entre une bataille de marshmallow, une grève et un hot-dog canadien, à réfléchir aux impacts de nos choix.

De surprise en surprise, cette pièce anticonformiste pose ouvertement la question : les intermittents du spectacle sont-ils coupables d’acharnement ? Pourquoi continuent-ils à se battre pour vivre de leur art dans une société qui ne jure que par la rentabilité ? « Parce que c’est comme se prendre une tempête en pleine face… »

Lea Clerico

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.