SOS Méditerranée, les naufragés de l’enfer

-A +A
Culture
idées

Digobar Éditions, 128 pages, 15 euros. On en entend beaucoup moins parler dans les médias, et pourtant le drame vécu par des centaines de milliers de migrantEs est toujours bien réel. 

La mer Méditerranée reste un lieu de passage très dangereux pour des milliers de personnes qui tentent quand même, au risque de mourir noyés, fuyant de toute façon la guerre, les massacres, la misère ou encore les famines liées au réchauffement climatique.

Témoignages de bénévoles

L’association européenne SOS Méditerranée agit pour sauver ces réfugiéEs, en intervenant en mer, sur l’Aquarius, en coopération avec l’organisation Médecins sans frontières (MSF,) présente sur le navire, pour recueillir les naufragéEs qui naviguent à des dizaines dans des conditions incroyablement précaires, et dont la mort par noyade est quasiment certaine.

Ce livre est un témoignage de l’activité de ces bénévoles. C’est l’une d’entre eux, une infirmière, militante depuis des années dans l’humanitaire, qui raconte comment se déroulent les sauvetages au quotidien, avec les peurs, les difficultés et bien sûr les joies de sauver des centaines de vies. Au fil des pages, nous sommes forcément admiratifs et reconnaissants.

Portraits de migrantEs

Le livre raconte aussi, à partir de témoignages recueillis sur l’Aquarius, le parcours des migrantEs depuis leur pays d’origine, très souvent d’Afrique (Mali, Burkina Faso, Cameroun, Gambie, Guinée, etc.), en passant par la Libye avec les camps d’internement, la prison, l’esclavage, la torture, les viols, la faim… avant de tenter la traversée de la mer Méditerranée pour celles et ceux qui ont survécu aux atrocités durant le périple. Ces témoignages sont terribles et émouvants.

L’engagement de SOS Méditerranée ne se limite pas à sauver des réfugiéEs menacés de mort, il s’agit plus largement de dénoncer et de combattre l’attitude de l’Union européenne qui se refuse à accueillir ces migrantEs, en défendant justement l’accueil pour toutes et tous, pour une solidarité humaine qui doit être un minimum pour répondre en urgence à cette situation dramatique. Un livre à lire et à acheter pour aider l’association qui peut agir grâce au soutien financier de la population.

Philippe Poutou

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.