Nos batailles

De Guillaume Senez. Film français, 1 h 38, sorti le 3 octobre 2018. 

« Nos batailles », ce sont celles, visibles, qui opposent ouvriers et patrons mais aussi celles, sourdes, des femmes dont la co-existence avec un homme, absorbé par son travail et/ou ses activités militantes, n’est pas toujours simple. Olivier (Romain Duris) est chef d’équipe dans un entrepôt de vente en ligne. Sa femme, Laura (Lucie Debay), est vendeuse et s’occupe des deux enfants.

Au croisement de l’intime et du social

Olivier est harassé par son boulot et des horaires à rallonge. Il a de bons rapports avec les salariéEs de son équipe et les syndicalistes, mais il est coincé entre eux et la direction de l’entreprise, assoiffée de rentabilité, qui jette brutalement ceux qui ne tiennent pas la cadence (il en résulte un suicide) dans des entrepôts où on se gèle. Le médecin du travail n’est qu’un instrument de la direction. Un jour Laura disparait sans prévenir et sans explication. Tout au plus Olivier découvrira-t-il qu’elle était au bout du rouleau. La vie quotidienne devient très compliquée. Olivier doit prendre en charge une série de tâches auparavant déléguées à Laura ; ses rapports avec les enfants se tendent.

Le film se situe au croisement de l’intime et du social. Ce qui se joue dans l’entreprise est loin d’être un simple arrière-plan et s’articule étroitement avec la crise familiale. 

Henri Wilno

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.