Montreuil : visite du Musée de l’histoire vivante

« 1848 et l’espoir d’une république universelle, démocratique et sociale » : c’est le thème de la nouvelle exposition au Musée de l’histoire vivante à Montreuil. Il y a 170 ans, une explosion révolutionnaire entraîne la chute de la Monarchie de Juillet et couvre Paris de barricades, dressées par des artisanEs et des ouvrierEs broyés par le libéralisme économique et une industrialisation brutale. Ces quelques mois de lutte, de février à fin juin, apportent la victoire aux républicains bourgeois qui écrasent le prolétariat des faubourgs (classe laborieuse, classe dangereuse !). Les historienEs ont établi qu’un effroyable bain de sang avait eu lieu : entre 7 000 et 10 000 morts. Mais cette défaite signe aussi les débuts de l’organisation de la classe ouvrière, rassemblée autour d’un nouveau symbole : le drapeau rouge.

Le NPA Montreuil et l’association RaDAR ont organisé le samedi 23 juin une visite de l’exposition. C’est Éric Lafon, le directeur scientifique du musée, qui nous a guidéEs durant 1 h 30, à la découverte de ce mouvement révolutionnaire sous-estimé, bien que largement analysé par Marx et Engels. Nous étions une dizaine à contempler les nombreuses œuvres et publications d’époque exposées dans le cadre incroyable du Musée de l’histoire vivante. Comme il fait beau, en plus de vous cultiver, vous pouvez également vous balader dans le magnifique Parc Montreau.

Correspondant 

Musée de l’histoire vivante, 31 boulevard Théophile-Sueur, 93100 Montreuil

Site internet : http://www.museehistoirevivante.fr/

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.