La Possibilité du fascisme

D’Ugo Palheta. La Découverte, 2018, 276 pages, 17 euros.

La Possibilité du fascisme n’est pas un livre sur l’extrême droite, ni un livre sur le Front national. Il s’agit bien d’un ouvrage consacré aux conditions de possibilité, passées, présentes et futures de l’émergence d’un courant fasciste de masse, voire d’un pouvoir fasciste, considérée non comme une hypothèse mais comme une possibilité. 

Alerter sans verser dans le fatalisme

L’approche d’Ugo Palheta est marxiste. Après une première partie destinée à situer l’objet de son travail – le « fascisme » –, en s’en prenant notamment au concept de « populisme », creux et confusionniste, l’auteur s’attache à étudier les conditions concrètes dans lesquelles les courants se situant dans la matrice fasciste, au premier rang desquels le FN, qualifié de « néofasciste », ont pu se développer en France : crise économique et catastrophe sociale due aux recettes néolibérales, abandon des classes populaires par la gauche, durcissement autoritaire de l’État, construction d’un consensus national-raciste. 

Une tendance de fond qui ne s’est pas arrêtée avec l’élection de Macron, bien au contraire, tant celui-ci est davantage un symptôme de la crise d’hégémonie des partis traditionnels de la bourgeoisie qu’une solution à cette crise, laissant la porte ouverte aux solutions fascistes, qui se cristallisent aujourd’hui dans le FN, étudié dans la dernière partie du livre. 

Un ouvrage utile et informé, qui alerte sans verser dans le fatalisme, sur lequel nous aurons l’occasion de revenir très prochainement dans nos colonnes et sur notre site, autour d’une interview d’Ugo Palheta. 

Julien Salingue

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.