Expositions : « Chefs d’œuvre d’Afrique » et « Les Mutants de Soly Cissé »

-A +A
Culture
idées

Au musée Dapper (Paris) jusqu’au 17 juin 2017. 

Printemps africain à Paris, les artistes contemporains de ce continent sont partout : dans les foires, les musées et fondations les plus privées, mais aussi à la Grande Halle de la Villette jusqu’au 28 mai. Le musée Dapper, contrairement à de nombreux musées privés, ne trompe pas le visiteur, et les expositions sont à la hauteur des annonces médiatiques.

Dapper a des collections magnifiques, parmi les plus importantes du monde en qualité, et expose actuellement 130 œuvres majeures d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest, écho vibrant à l’exposition « Picasso primitif », et tant d’autres artistes majeurs influencés par cet art saisissant d’émotion et de beauté. Ces masques, statuettes, parures, armes, nous délivrent une part fugitive de leur signification profonde et de leur rôle dans les sociétés qui les ont vu naître.

Simultanément, le musée Dapper expose une vingtaine de toiles et sculptures de l’artiste sénégalais Soly Cissé : une peinture forte, figurative, dans laquelle se bousculent une technique et des références très occidentales, et des thèmes fondamentalement africains, des êtres mythiques, des animaux… Soly Cissé aurait été influencé par Jean-Michel Basquiat ? Ou bien est-ce Jean-Michel Basquiat qui aurait plutôt été lui-même influencé par ses lointaines racines africaines ?

Catherine Segala

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.