Exposition : Michael Jackson, On the Wall

Grand Palais, 23 novembre 2018-14 février 2019. 

Michael Jackson, né à Gary, ville industrielle du Midwest des États-Unis, est le premier musicien noir à avoir acquis la stature de superstar internationale, transcendant les barrières, stéréotypes et préjugés, qui auparavant limitaient les opportunités offertes aux afro-américains.

Une exposition inédite

Personnalité culturelle influente du 20e siècle, considéré comme une référence dans l’univers de la musique, des clips vidéo, de la danse et de la mode, son impact sur l’art contemporain n’a jamais été abordé et n’a jamais fait l’objet d’une exposition internationale comme celle que l’on peut voir en ce moment au Grand Palais. 

Près de dix ans après sa mort, son influence et sa célébrité ne faiblissent pas, et les questions qu’il a soulevées en tant que phénomène social, en particulier du point de vue de l’identité, de la question raciale et de la célébrité, sont toujours d’actualité.

À travers les œuvres de douze artistes une salle retrace le passage de Michael Jackson du statut d’enfant star à celui de célébrité planétaire. Avec la sortie de l’album solo Off The Wall en 1979, celle de Thriller en 1982, l’album le plus vendu au monde, et enfin la sortie de l’album Bad en 1987, la décennie marque une ascension sans précédent.

En mettant en lumière la façon dont les artistes contemporains se sont inspirés de la figure du King of pop pour créer, et en réunissant des talents de tous les continents, l’exposition souligne le caractère intemporel de Michael Jackson et montre à quel point ce précurseur à influencé de nombreuses facettes de la création : musique, danse, mode, vidéo.

Milo

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.