Enfants : J’atteste contre la barbarie

Abdellatif Laâbi, illustrations de Zaü, Rue du Monde, 2015, 14 euros. Avec un dossier sur le terrorisme et les attentats de Paris de 2015, par Alain Serres. A partir de 9 ans.

L’histoire a été la plus forte.. Rue du Monde a avancé d’un mois l’album hommage prévu pour commémorer les tueries de Charlie Hebdo du 7 janvier et celle de l’Hyper Cacher deux jours plus tard. Du coup, le poème écrit par Abdellatif Laâbi pour cette occasion résonne encore plus fort et les illustrations de Zaü encore plus justes.

Mais si la poésie permet de toucher, de partager, il faut aussi aider les enfants à comprendre et à grandir en évitant la peur, l’amalgame, à se construire en positif, à disposer d’arguments face à ce qu’inévitablement, ils entendent, venant des médias et de leurs camarades.

Zola avait appelé à la tolérance via son « J’accuse », Abdellatif Laâbi et Alain Serres réitèrent cet appel. Le dossier de 14 pages illustré de photos d’actualité autour de ces drames, explique ce qui s’est passé, pourquoi, quel est le lien avec les attentats, enlèvements et actes de terreur, dans d’autres endroits du monde, d’où vient cette radicalisation de Daesh, et comment des jeunes français ont pu se laisser séduire. Il est clairement expliqué que l’on ne peut stigmatiser aucune communauté – juive, islamique – pour ses croyances, et que seules sont défendables la laïcité et la tolérance.

Même si quelques idées « bleu-blanc-rouge » sont brandies, c’est d’ailleurs l’occasion d’en parler avec nos enfants, les conclusions d’Alain Serres sont bien les mêmes que les nôtres : tolérance, culture, paix sont nos objectifs communs.

à partager paisiblement en famille.

Catherine Segala

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.