Compañeros

Film argentin, espagnol, français et uruguayen d’Alvaro Brechner, 2h02, sorti le 27 mars 2019. 

Ce film d’Alvaro Brechner s’inscrit dans la production littéraire et cinématographique qui accompagne la volonté des nouvelles générations à revenir sur les traumatismes des dictatures espagnoles et d’Amérique latine. Les derniers exemples, le Silence des autres et Santiago Italia, sont encore sur les écrans. 

Une nuit de 12 ans

Le titre original de Compañeros, La Noche de 12 Años, est plus explicite. Les 12 ans de la dictature uruguayenne après le coup d’État du 27 juin 1973. Le film accompagne le séjour en enfer de trois membres des Tupamaros uruguayens, arrêtés suite à une descente dans le pavillon où ils se planquaient et qui deviennent otages de l’armée qui menace de les exécuter si des opérations de représailles avaient lieu. Ils sont déplacés de cellules en caves clandestines, totalement coupés du monde extérieur, dans un silence absolu. 

La caméra, très proche, suit la lente résistance des trois emmurés, leur capacité à s’adapter, à communiquer, à tenir. Le film restitue de façon très chronologique leur existence inspirée des écrits et mémoires de Mauricio Rosencof et de Eleutorio Frenandez Huidobro (Memorias del Calabozo), et des interviews de José Mujica, président de la République uruguayenne de 2010 à 2015. 

Pourquoi n’ont-ils pas disparu comme tant d’autres ? Les tortionnaires ont l’air de le regretter et le régime qu’ils leur imposent est bien une tentative de mort lente. La bande musicale a été confiée à Silvia Pérez Cruz, qui nous délivre plusieurs chants dont une interprétation sublime de « Sound of Silence ».

JMB

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.