Cinéma : Au-delà des montagnes

De Jia Zhang-Ke avec Zhao Tao, Sylvia Chang et Dong Zijian. Sortie le mercredi 23 décembre 2015.

Dans ce film, tous les personnages principaux partent ou ont envie de partir. à l’image d’une Chine où des dizaines de millions d’ouvriers vont d’une région à l’autre au gré des occasions de travail et des licenciements et où ceux qui se sont enrichis préparent leur départ, et celui de leurs capitaux, vers des pays où ils seront à l’abri d’un retournement de situation si leurs appuis au sein de la bureaucratie s’affaiblissaient... D’une Chine où l’argent corrompt les rapports entre amis et règne à un tel point que l’on n’hésite pas à appeler son fils Dollar.

Dans les films précédents de Jia Zhang-Ke (comme l’impitoyable A touch of sin sorti fin 2013), la réalité sociale était au premier plan. Ici elle n’est pas absente mais le film est avant tout centré sur les sentiments qui unissent les êtres même séparés depuis longtemps. Malgré certaines limites (notamment une troisième partie de moindre intérêt et qui s’étire en longueur), Jia Zhang-Ke continue avec ce film à dévoiler de façon magistrale la réalité de la nouvelle Chine.

Le film a été largement diffusé en Chine, contrairement aux réalisations antérieures du metteur en scène, censurées ou projetées de façon confidentielle. Il aurait été vu par 30 millions de spectateurs.

Henri Wilno

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.