Hôpitaux

En s’arrêtant collectivement, le lundi 3 juin, une dizaine de soignantEs de l’hôpital Lariboisière à Paris ont élevé le niveau de résistance.

Le 13 février le gouvernement annonçait l’ouverture d’une grande concertation sur la réforme du système de santé, autour de 5 « chantiers ».
Depuis la fin de l’année dernière les mobilisations et grèves de services s’enchaînent au CHU de Toulouse.
L’hôpital psychiatrique de la Chartreuse à Dijon, qui compte 1100 employés, connaît un mouvement de grève reconductible largement suivi avec un piquet de grève motivé, malgré les désignations pour la continuité du service.
Un CHU complètement évacué pour cause d’incendie, c’est ce qui est arrivé en Guadeloupe avant les fêtes de fin d’année. Mille deux cents personnes ont été évacuées en quelques heures. Comment en est-on arrivé là ?
Le 13 février, depuis l’hôpital d’Eaubonne, le Premier ministre Philippe, et la ministre de la Santé Buzyn ont annoncé l’ouverture de cinq « chantiers » pour réformer le système de santé. Pour le Figaro, une « révolution de l’offre de soin » est en préparation, pas moins ! 
Une jeune femme non vaccinée est décédée de la rougeole au CHU de Poitiers il y a quelques jours. La nouvelle épidémie de 387 cas de rougeole a déjà entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation.
La journée nationale de grève du 30 janvier dans les EHPAD, à l’appel de toutes les fédérations syndicales, était une première, et ce fut un succès. Qui en appelle d’autres.
Entretien. Hélène Derrien est présidente de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.
Licencier un fonctionnaire hospitalier pour « suppression de poste », est-ce possible ? En théorie, oui : la loi sur le statut des hospitaliers, promulguée en 1986, l’autorise en ses articles 92 et suivants.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Hôpitaux