Hôpitaux

C'est aujourd'hui que commence en « procédure accélérée » à l'Assemblée nationale le débat autour de la loi santé voulue par Macron et défendue par sa ministre Agnès Buzyn. Le vote est prévu dès le mardi suivant, puis partira au Sénat.

Licencier un fonctionnaire hospitalier pour « suppression de poste », est-ce possible ? En théorie, oui : la loi sur le statut des hospitaliers, promulguée en 1986, l’autorise en ses articles 92 et suivants.
Les salariéEs des urgences de l’hôpital Saint-André à Bordeaux se sont mis en grève le 27 décembre à l’appel de CGT, SUD et FO.
Les établissements publics hospitaliers ont été confrontés, en 2017, à un déficit compris entre 1,2 milliard et 1,5 milliard d’euros, trois fois plus qu’en 2016.
Les directions hospitalières viennent de consolider leur budget 2017 et ont projeté celui de 2018 avec les agences régionales de santé. Une hécatombe programmée.
Entretien. Pendant sept semaines, les salariéEs de l’hôpital psychiatrique se sont mobiliséEs. Nous faisons le point avec Anne et Jacques, de Sud Santé.Quelles sont les origines de votre mouvement ?
Après 16 jours de grève totale au mois de décembre, les infirmières, éducatrices et aides soignantEs de la Villa-Ancely l’ont emporté sur la quasi-totalité de leurs revendications. 
Les salariéEs des urgences de l’hôpital Saint-André à Bordeaux se sont mis en grève le 27 décembre à l’appel de CGT, SUD et FO.
Du 27 décembre au 4 janvier, le personnel des urgences pédiatriques de l’hôpital de Bicêtre était en grève. Il réclamait des effectifs supplémentaires afin de pouvoir prendre en charge, dans de bonnes conditions, les enfants qui viennent aux urgences.
Depuis le 27 décembre, le personnel paramédical des Urgences de l'hôpital Saint-André à Bordeaux, est en grève dans le cadre d'un préavis déposé par l'intersyndicale SUD, CGT et FO.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Hôpitaux