Hôpitaux

Le Premier ministre Jean Castex prévient ne pas croire au « consensus mou » et prétend conclure le Ségur de la Santé dans les jours qui viennent et régler « à court terme » le dossier des retraites.

Depuis près d’un an, les hospitalièrEs alertent les autorités et la population : l’hôpital public est en danger.
Entretien avec un médecin hospitalier parti prenante de la mobilisation dans les hôpitaux publics. Nous avons fait le point sur la situation dans ces établissements et sur la mobilisation actuelle.
Ce sont 1 200 chefs de service qui ont annoncé leur démission de leurs fonctions administratives à l’hôpital, dans une lettre envoyé à la ministre de la Santé le 13 janvier. 
La manifestation hospitalière du 17 décembre, à Paris – dernière manifestation avant les fêtes – a été une réussite. Cette manifestation avait fusionné avec celle organisée contre la réforme des retraites.
Celles et ceux d’en bas se rebiffent, une lame de fond secoue le pays et pourrait l’emporter sur la politique d’en haut. Les hospitalierEs ne sont pas en reste pour converger avec touTEs contre la réforme des retraites.
La mobilisation du 14 novembre dans le secteur de la santé a été impressionnante. Elle montre que ce secteur, malgré les assignations, malgré le turn-over dans un partie des services, est capable de grandes luttes.
Samedi 30 novembre, plus de 250 personnes ont participé à l’assemblée générale nationale du printemps de la psychiatrie au théâtre de Gennevilliers. 1
Il y a deux mois, à côté de Belfort, une femme de 62 ans est décédée d’un infarctus après avoir appelé à cinq reprises le 15. Les secours ne sont pas arrivés à temps. 
Les étudiantEs infirmierEs en stage à l’hôpital travaillent sur les mêmes postes que les soignantEs, c’est-à-dire 35 h par semaine, payés un peu plus de 2 euros de l’heure pour un travail qui est fréquemment celui d’unE professionnelE en poste.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Hôpitaux