Hôpitaux

Entretien avec un médecin hospitalier parti prenante de la mobilisation dans les hôpitaux publics. Nous avons fait le point sur la situation dans ces établissements et sur la mobilisation actuelle.

Depuis le 19 novembre 2010, le personnel du site de Chezal-Benoît (Cher) se bat contre la mise en place du plan directeur (voir Tout est à nous ! n° 89).
Comme en 2010 pour le service de réanimation et après de longs mois de lutte, la maternité du centre hospitalier de Decazeville promis à une fermeture le 28 mai 2011 est sauvé pour cinq ans.
Enfin une victoire ! Enfin de bonnes nouvelles ! Pour le moment, l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-marne) ne verra pas son service de chirurgie cardiaque fermé.
Je suis directeur de recherches émérite CNRS dans une unité Inserm implantée à Antoine-Béclère à Clamart, et réside rue de la Chine, à 50 mètres de l’hôpital Tenon.
Face à la mise en œuvre de la loi Bachelot et aux menaces des agences régionales de santé (ARS), la journée nationale du 2 avril organisée pour la défense de l’hôpital public et de la Sécurité sociale solidaire et universelle a été un succès.
La sécurité sociale a eu des effets très positifs. Elle a permis à tous les travailleurs de se soigner, de bénéficier d’une retraite, d’élever des enfants. Elle a favorisé la progression importante de l’espérance de vie. Elle était de 65 ans en 1945, elle dépasse désormais les 80 ans.
A l'appel de 140 organisations, syndicats, associations et partis politiques, le 2 avril sera une journée nationale de défense de l'hôpital public, du droit à l'accès aux soins pour tous et toutes et de reconquête de la sécurité sociale.
 
Xavier Bertrand veut réduire le financement des hôpitaux publics. Qui veut tuer l’hôpital fabrique son déficit...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Hôpitaux