Hôpitaux

Samedi 30 novembre, plus de 250 personnes ont participé à l’assemblée générale nationale du printemps de la psychiatrie au théâtre de Gennevilliers. 1

Chaque jour des préavis de grève sont déposés. Aujourd’hui en France, 181 des services d’urgences des 637 établissements disposant de structures d'urgences générales, dont 76 d’urgences pédiatriques, sont en lutte.
Près de 160 services d’urgences en grève. Un mouvement impétueux que les annonces ministérielles n’endiguent pas, loin de là, comme l’a montré la mobilisation du 2 juillet à Paris. 
Les cinq infirmières de l’équipe de nuit du service des Urgences du CHU de Besançon ont été mises en arrêt de travail lundi 24 juin par leur médecin respectif.
En pleine crise, et grève, de plus de cent services d’urgences, l’information éclate comme un coup de tonnerre dans le ciel sanitaire assombri du Loiret.Acte 1 protase
En s’arrêtant collectivement, le lundi 3 juin, une dizaine de soignantEs de l’hôpital Lariboisière à Paris ont élevé le niveau de résistance.
Entretien. Les comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité sont nombreux sur le territoire et luttent pour la défense de ce service public depuis longtemps
Au CHU de Besançon, le personnel paramédical des urgences SAU (service d’accueil des urgences) et SMUR (Service mobile d’urgence et de réanimation) est en grève pour la deuxième fois en six mois. 
>Le nombre de services d’urgence qui se mobilisent progresse tous les jours. Le 7 juin, selon le collectif inter-urgences, la grève s’étendait à 84 hôpitaux.
C'est autour de la lutte des services d'urgences qui s'étend, se coordonne et durcit, que se développe la résistance à l'offensive libérale. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Hôpitaux