Hôpitaux

Vous avez dit « hôpitaux de proximité » ?

Depuis le 22 mars, le personnel du Centre Hospitalier du Rouvray (Etablissement public de santé mentale de Sotteville les Rouen ) est en grève, à l’appel de toutes leurs organisations syndicales.
Mardi 15 mai, les hospitalierEs étaient environ un millier à se retrouver pour crier leur colère.
Au-delà des responsabilités individuelles, le drame d’un système de santé que l’austérité déshumanise. 
La fermeture du service des consultations non programmées de l’hôpital Nord 92, qui appartient (jusqu’à maintenant) au secteur hospitalier privé à but non lucratif, a été décidée par le nouvel exploitant de l’hôpital Nord, le groupe ADEF, spécialisé sur le marché des maisons de retraite. 
Transporteurs de prélèvements, pédopsychiatrie, psychiatrie, traumatologie, brancardiers, maternité : les mobilisations se sont enchaînées depuis plusieurs mois au CHU de Toulouse.
Une importante mobilisation en défense de la santé publique à Rennes.
Le mouvement de grève entamé le 22 janvier aux urgences de l’hôpital Lyon Sud a fait tache d’huile.
Fin novembre 2017, le CHU de Pointe-à-Pitre (Gouadeloupe) était victime d'un incendie, et avait dû être entièrement évacué.
Depuis le mois d’octobre au CHU de Toulouse pas un jour ne s’est déroulé sans qu’au moins un service ne soit en grève : transports de prélèvements depuis 5 mois, pédopsychiatrie (grève victorieuse au mois de décembre), psychiatrie, traumatologie, brancardiers (grève victorieuse également).

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Hôpitaux