Paris - Société Louise Michel : La mémoire coloniale de l’Indochine française

Mardi 20 décembre 2016, 19:00
Département: 

Appel de la SLM :

Nous terminerons donc l’année avec Ariane Pérez pour évoquer la mémoire coloniale de l’Indochine française.

Alors que la mémoire de la guerre d’Algérie fait l’objet de débats souvent virulents, qu’elle est convoquée pour sa présence ou… son absence afin d’expliquer les tensions que peut connaître le pays, l’Indochine coloniale a totalement disparu de nos radars. Pourtant, plus de 300 000 citoyens français sont d’origine vietnamienne. Quant à la défaite de Dien Bien Phu, si elle fut pour la puissance coloniale un coup de massue et une humiliation comparable à celle de juin 1940, la victoire militaire du Vietminh fut pour le Tiers-Monde un formidable signal, « Le Valmy des peuples colonisés » comme le dira l’Algérien Ferhat Abbas. Alors, comment expliquer cette disparition ? Pourquoi à l’inverse de l’Algérie, cette mémoire, tout comme les rapports avec le Vietnam sont-ils aujourd’hui dépassionnés ?

Avec des images d’archives et des extraits de films de fiction, nous retournerons à Dien Bien Phu et nous essayerons de répondre à ces questions et d’en débattre ensemble.

Un verre de l’amitié sera servi à la fin de la conférence pour  prolonger les débats de manière conviviale.

Les réunions de la Société Louise-Michel se déroulent de 19h à 21h, au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 75020 Paris. On y prend un verre et on peut y dîner...