Paris - Balade décoloniale

Dimanche 5 juillet 2020, 14:00
Département: 

 

Dimanche 5 juillet 2020 de 14h à 17h30 au Musée de l'histoire de l'immigration

Décolonisons nos espaces publics !

Partout sur la planète des Etats-Unis au Sénégal, de l’Angleterre à l’Afrique du Sud, de la Belgique au Ghana, de la Bolivie à la Martinique, les mobilisations militantes pour exiger le retrait des monuments exaltant le passé esclavagiste et colonialiste.

En France aussi, ces monuments nombreux insultant la mémoire des peuples esclavagisés et colonisés doivent disparaître des espaces publics.

Alors que dans plusieurs autres pays le débat avec les autorités sur l’ampleur et les modalités de cette opération est ouvert, la France s’illustre par la bouche de son président en refusant totalement d’envisager le moindre changement.

Un seul pays se démarque ainsi explicitement de cette exigence mondiale en faisant fi de la mémoire des peuples qu’elle a réduite en esclavage ou colonisé par le massacre de masse. Par la voix de son Président, il stigmatise cette exigence comme signe d’une logique séparatiste.

La critique du passé esclavagiste & colonialiste, et la contestation de la gestion coloniale actuelle de l’immigration et des quartiers populaires font l’objet du même procès de stigmatisation.

Conscient de cela, le Front Uni des immigrations et des quartiers populaires a décidé d’organiser le 5 juillet, jour anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, une nouvelle balade décoloniale où nous allons non seulement remettre en cause le discours officiel impérial républicain mais honorer la mémoire des peuples colonisés qui ont lutté pour mettre à bas le joug de l’esclavage et du colonialisme.