Paris 18e - Café-débat du NPA

Jeudi 6 février 2020, 19:30
Département: 

Café-débat du NPA 17e-18e : « Y'a-t-il toujours eu des riches et des pauvres ? »

Autour de la projection du documentaire « Un monde de conquêtes - Les civilisations premières »

Jeudi 6 février à 19h30 à La Terrasse, 73 rue Marcadet, Paris 18e (Métro Marcadet- Poissonniers)

Adapté du livre de Jared Diamond « De l'inégalité parmi les sociétés - Essai sur l'homme et l'environnement dans l'histoire » paru en 1997. Son titre original est « Guns, Germs, and Steel: The Fates of Human Societies » (Fusils, microbes et acier : le sort des sociétés humaines). Cet essai, qui a obtenu le Prix Pulitzer du meilleur ouvrage général hors fiction en 1998, tente d'expliquer comment des facteurs environnementaux (dont la disponibilité de plantes cultivables et d'animaux domesticables) ont permis aux civilisations eurasiennes, en général, de développer des sociétés et technologies complexes. Le livre réfute l'idée selon laquelle l'hégémonie eurasienne serait due à une quelconque supériorité intellectuelle, morale ou génétique.

1. Les civilisations premières

Comment expliquer les inégalités entre les sociétés ? Pourquoi certaines nations européennes et asiatiques se sont-elles lancées à la conquête guerrière du monde ?
Certaines sociétés ont bénéficié au départ d'atouts naturels, transformés en instruments de puissance. Quels étaient ces atouts, en matière d'agriculture, d'élevage et de géographie, atouts qui ont créé un handicap irrattrapable ?

2. Le clash des cultures

En Amérique du Sud, les conquistadors ont exterminé la civilisation inca au XVIe siècle. Ce deuxième épisode montre, à travers la bataille épique de Francisco Pizarro avec le roi inca Atahualpa, que le peuple inca fut autant victime de la supériorité technologique des Espagnols que des nouvelles maladies apportées par ces derniers.

3. Les puissants et les faibles

Jared Diamond suit en Afrique les traces de la migration des Boers hollandais depuis la pointe de l'Afrique du Sud au climat tempéré jusqu'aux zones tropicales au Nord. Plus ils s'éloignaient de leur zone de confort géographique, moins les Européens s'adaptaient aux pays traversés. De leur côté, les Africains ont su calquer leur mode de vie sur leur environnement. Mais ce dernier change et les nouvelles générations se confrontent à de nouveaux défis.