Entreprises

Surprise, jeudi 11 avril : face à l’adoption de la loi donnant au privé plusieurs entreprises très rentables (Engie, Française des Jeux, Aéroports de Paris/ADP), c’est sur la privatisation de cette dernière que s’est unifiée l’opposition parlementaire, de la droite classique à La France Insou

Samedi 20 octobre était présenté, à la librairie La Brèche, « Ford Blanquefort, même pas mort », petit ouvrage de soutien à la lutte des salariéEs de la multinationale contre la fermeture de l’usine. 
Ford fait des profits énormes depuis des années (7 milliards de dollars rien que l’année dernière).
Un accord salarial a finalement été signé à Air France : 2 % rétroactif au 1er janvier 2018, 2 % au 1er janvier 2019, 100 euros d’augmentation de la prime uniforme annuelle.
Pour les salariéEs de Ford Blanquefort, la situation se complique un peu plus, si l’on peut dire. En effet, depuis l’annonce de la fermeture de l’usine en juin dernier, nous n’avons plus grand chose à perdre.
Entretien. Une grève a débuté le 25 septembre à l’hôtel de luxe Park Hyatt Paris-Vendôme, au 5 rue de la Paix à Paris, ou « rue de la Guerre » comme l’ont renommée les 55 grévistes syndiquéEs de la CGT-HPE (Hôtels de prestige et économiques).
La justice inflige un camouflet à GM&S et à l’État, qui avait homologué le PSE de l’entreprise. 
“Même avec un plan de reprise officiel, Ford préfère fermer l’usine de Blanquefort et virer tout les salariés. C’est injustifiable et incroyablement dégueulasse. Mais pas question de se résigner. La bataille doit continuer pour faire plier Ford”. C'est le message de Philippe Poutou.
Le nouveau PDG d’Air France/KLM venu d’Air Canada, Benjamin Smith, a pris ses fonctions le 15 septembre, en avance sur la date prévue. Car la crise est profonde à Air France, qui a vu le précédent PDG essuyer une défaite cuisante lors du référendum de mai sur les salaires.
Le feuilleton Ford continue… mais il n’est pas infini. Au fil des semaines et des mois, plus le temps passe et plus nous sommes dans un compte à rebours. Le suspens est là, grandissant.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Entreprises