Entreprises

Après des années de louvoiement, les dirigeants de Ford ont fini par annoncer la couleur : ils veulent se désengager. C’est donc la fermeture de l’usine de Blanquefort qui est programmée avec la disparition de 900 emplois directs et environ 3 000 emplois induits dans la région.
La multinationale Ford, après avoir voulu se désengager du site de Blanquefort en 2008, a annoncé le 27 février son désengagement total d’ici 2019.
Chez Pimkie, société nordiste de prêt-à-porter féminin, la CGT et FO, majoritaires dans l’entreprise, ont annoncé qu’elles rejetaient le plan de départs volontaires concocté par la direction.
La direction de « Transilien », a réorganisé en profondeur les Etablissements Gares Transilien (EGT) dont dépendent les milliers d’agents commerciaux, d’escale et les équipes mobiles des lignes de banlieue parisienne.
Par Mickaël Bosredon, publié par 20 minutes.
Le gouvernement et une partie des médias ont engagé une campagne choc contre les cheminots pour tenter de faire approuver la réforme de la SNCF. C’est une manoeuvre classique qui consiste à diviser les travailleurs et la population.
Mercredi 20 février, le très patronal journal les Échos présentait comme inquiétants les chiffres de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) montrant une augmentation des dépenses d’indemnités journalières de 8 % en janvier et de plus de 5 % sur les douze derniers mois.
Depuis la fin de l’année dernière les mobilisations et grèves de services s’enchaînent au CHU de Toulouse.
Avec, sur les 55 000 salariéEs d’Air France, un taux de grévistes de 39 % pour les pilotes, de 37,1 % pour les hôtesses et stewards et de 38 % pour le sol, la journée de grève du jeudi 22 février a été un grand succès.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Entreprises