Entreprises

Pour les salariéEs de Ford Blanquefort, la situation se complique un peu plus, si l’on peut dire. En effet, depuis l’annonce de la fermeture de l’usine en juin dernier, nous n’avons plus grand chose à perdre.

Une délégation d’ouvriers coréens devraient se rendre au siège de Valeo pour protester contre les licenciements effectués dans la filiale coréenne de l’équipementier.
Le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK), réalise d’énormes profits (1,5 milliard d’euros au troisième trimestre 2009, en hausse de 30%). Son entreprise d’Évreux (Eure) a licencié cette année 700 salariés en CDI et plus de 600 salariés en intérim ou CDD.
Il n’aura fallu que cinq jours aux salariés d’Eurostamp, un sous-traitant automobile qui emploie 480 travailleurs à Villers-la-Montagne, près de Longwy (Meurthe-et-Moselle), pour faire plier leur direction.
Le groupe Téléperformance , leader mondial des centres d'appels, sous-traitant en particulier pour Orange, a décidé de fermer purement et simplement trois sites à Pantin, Montigny-le Bretonneux et Paris 15ème, de supprimer également plus de 150 postes d'agents de maîtrise et a
Le samedi 28 novembre, la commission handicap du NPA a mené une action avec plusieurs organisations (Alternative Libertaire 93, le Collectif poste 18e, le PCF et la Confédération syndicale des familles) au métro Simplon, pour revendiquer l’accessibilité du bureau de poste dans la station.
Avec cette septième édition de la manifestation nationale contre le chômage et les précarités, les quatre organisations principales - AC!, APEIS, MNCP et CGT-Chômeurs - appellent les privés d'emploi à se mobiliser dans toute la France.
Après les journées du 24 et du 28 novembre, une grève reconductible contre la privatisation de la poste n’est pas impossible. Mais il faudrait pour cela un appel clair et unitaire de la part des syndicats.

Les salariés de l'usine de pâte à papier M-Real (Eure) ont lancé le «collectif pour le maintien et le développement de l'emploi», à l’initiative de la CGT, soutenus par de nombreux partis, syndicats et élus. Le bras de fer commence.
La publication des chiffres du chômage d'octobre avec 56 000 de chômeurs supplémentaires, et plus de 4 millions de demandeurs d'emploi, montre s'il en était besoin que la crise du système capitaliste continue à faire des ravages parmi les travailleurs.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Entreprises