Entreprises

Samedi 22 septembre, les salariéEs de Ford Blanquefort et leurs organisations CGT et CFTC appellent à manifester pour sauver leurs 872 emplois, ainsi que les 3 000 emplois de la région induits par la présence de l’usine…

Quand vendredi 9 avril, les salariés de Sodimatex ont de nouveau envisagé de durcir leur action, Estrosi, ministre du développement du chômage, s’est fâché et a décidé de retirer la participation de l’État des négociations.
Les salariés de Ford Bordeaux (Gironde) ont réussi, grâce à deux années de mobilisation intense, à empêcher la fermeture de leur site et à maintenir jusqu’ici tous les emplois. Des camarades de la section CGT de l’usine font un bilan d’étape.
Fin 2009, les salariés de Moulinex ont obtenu une victoire importante devant la cour d’appel de Caen, mais ce n’est qu’une étape dans cette affaire qui a commencé en 2001 par l’annonce de la fermeture du groupe.
Les salariés de SAM Technologie ont fait plier leur direction dimanche. Ils avaient déclenché le 25 mars une grève illimitée, jour et nuit, après une semaine de grève perlée.
La direction a obtenu, lors de la réunion du comité central d’entreprise du lundi 29 mars, l’acceptation par une majorité d’élus des syndicats FO, CFTC, CGE-CGC et CFDT, de la consultation sur le plan de « sauvegarde » de l’emploi.
Depuis le 24 mars, les personnels de la poste de Bédarieux sont en grève pour s’opposer aux effets dans leurs bureaux de la privatisation de la poste qui se traduit par une forte dégradation de leurs conditions de travail et du service public.
Le NPA salue la victoire des 600 salariés de SAM Technologies de Decazeville (Aveyron) qui se sont mobilisés tous ensembles, solidaires et déterminés pour sauver leurs emplois et une partie des moyens de production de l'entreprise, menacée de délocalisation.
Le groupe Arche vient d’annoncer le transfert de la conception d’outillage de SAM Technologie vers Sermi Technologie, à Annecy. Six licenciements sur le site de SAM seront la conséquence directe de cette décision.
Août 2009, les salariés d’Arvato Digital Service, à Forbach (Moselle), apprennent que leur société vend son secteur imprimerie et son personnel hautement qualifié à un groupe hollandais, Lithorade, pour un « partenariat sur le long terme » selon les mots de S. Deutschmann, le PDG.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Entreprises