Entreprises

Mercredi 27 novembre, l’entreprise TIM a été liquidée sans reprise d’activité par le tribunal de commerce de Lille. Il y a 7 ans, c’était encore le premier constructeur européen de cabines de matériel de chantier.

La grève va être très suivie, à partir de 19h mercredi soir sur le réseau SNCF. Beaucoup de trains vont être supprimés, notamment en banlieue. Sur le réseau Est par exemple, il n’y aura pratiquement plus de circulation à partir de 19h, et c’est le cas pratiquement partout.
En prévision de la grève massive du 5 décembre dans les transports, le patronat s’organise et cherche à diviser. Dans bien des entreprises, on fait comprendre aux salariés qu’ils devront travailler quoiqu’il arrive, de chez eux si nécessaire.
Depuis plusieurs semaines, la direction de la RATP a fait le choix d’une répression très importante contre les élus syndicaux impliqués dans la journée de grève du 13 septembre 2019.
Selon tous les indicateurs, la grève du 5 décembre sera très forte à la SNCF. La confiance et la combativité sont au rendez-vous. Reste à discuter des suites pour gagner ! 
L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019 s’inscrit dans une longue histoire d’accidents industriels.
Après le travail du dimanche, celui de nuit : le lobbying de la grande distribution, toujours à l’affût de marges supplémentaires et confronté à des condamnations judiciaires régulières suite à des plaintes, entre autres, de l’intersyndicale CLIC-P (Comité de liaison intersyndical 
La « chronique » de l’usine Ford Blanquefort n’est pas encore tout à fait terminée. Une nouvelle saison débute en quelque sorte. C’est celle de l’après-lutte ou de l’après-fermeture. Car il y a évidemment un après.
Dans le journal le Parisien du lundi 18 novembre, deux anciens commerciaux de la société Pernod-Ricard, et une troisième toujours en poste, accusent le groupe marchand d’alcool en tout genre de les avoir poussés à boire en permanence, au point d’en être devenu alcooliques et malades.
La réussite de la grève 13 septembre à la RATP et l’appel à la grève illimitée à partir du 5 décembre ont marqué les esprits dans le milieu cheminot, et redonné confiance. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Entreprises