(93) Seine-Saint-Denis

La liste Saint-Denis Anticapitaliste pour les municipales de 2020 représente une voix indépendante des listes de gauche qui ont géré la municipalité. Pendant la campagne des municipales, nous avons affirmé l’urgence de mesures qui répondent aux besoins de la population.

L’opportunisme électoral peut atteindre des degrés et des responsables politiques inattendus, et la course aux places semble exercer une force d’attraction irrésistible sur certains. C’est le cas de François Asensi, député et récemment réélu maire Front de gauche de Tremblay.
Une conférence régionale organisée par le collectif « jour de retrait de l’école » (JRE) s’est tenue dimanche 13 avril à Saint-Denis. Elle ne devait pas se dérouler sans riposte...
Mercredi 19 mars, devant un public d’une soixantaine de personnes, Alain Krivine a introduit le débat en expliquant pourquoi les révolutionnaires participent aux élections, poursuivant par l’analyse la situation actuelle et ses contradictions. 
Jeudi 13 février, les enseignantEs du second degré étaient en grève contre les faibles moyens qui leur sont une fois de plus alloués cette année.
Entretien. Âgée de 7 ans, Melisa est morte mercredi 12 février dans l’incendie d’un camp roms sur le terrain des Coquetiers à Bobigny (93). Véronique Decker est directrice de l’école où était scolarisée Melisa.
Depuis le 23 janvier, les 200 résidents du foyer municipal Cara se mobilisent contre un projet de fermeture, qu’ils ont découvert après que des avis d’expulsion aient été glissés sous la porte de plusieurs d’entre eux... 
Malgré le recouvrement systématique de nos affiches et une intimidation pour l’utilisation de la salle municipale, 35 personnes ont assisté mercredi 22 janvier à la réunion publique autour de nos camarades Simon Picou, tête de liste, et Olivier Besancenot.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (93) Seine-Saint-Denis