(91) Essonne

Au collège Montesquieu d’Évry-Courcouronnes, enseignantEs et parents n’acceptent plus la manière dont les élèves sont traités.

Jeudi 4 février, à l’occasion de la journée de solidarité avec les Goodyear, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a participé à Lisses au rassemblement de soutien aux 35 licenciés pour fait de grève de l’entreprise ID Logistics.
21 camarades se sont retrouvés vendredi 5 juin pour une réunion ouverte afin de discuter des luttes en cours et de la situation politique.
La sixième semaine de grève s’achève à Appel 24 et Sérénité 24, les deux plateformes téléphoniques (voir l’Anticapitaliste n°283 et 285)...
Depuis plusieurs mois, une mobilisation est en cours pour sauver une MJC-Centre Social et ses 42 employéEs des attaques de la nouvelle majorité municipale UMP.
C'est la quatrième semaine de grève chez Appel 24 et Sérénité 24 (cf. l’Anticapitaliste n°283).
Appel 24 / Sérénité 24 est un centre d’appel dont les clients sont très divers, majoritairement constitués de laboratoires pharmaceutiques et de cabinets médicaux. Depuis le 16 mars, 11 des 15 salariées – non syndiquées – sont en grève.
Après 10 jours de grève, les agents d’Etampes ont repris le travail le vendredi 27 mars.
Vendredi 27 février, nous nous sommes retrouvés à une petite vingtaine de camarades et d’amis proches pour une réunion ouverte de notre comité 91 – 77, pour discuter de la situation créée par les attentats des 7 et 9 janvier, de l’offensive du gouvernement à travers entre autres la loi Macron et
Jeudi 9 octobre, le comité de l’Essonne organisait une réunion ouverte sur la rentrée politique : offensive du gouvernement, surenchères du Medef, intervention en Irak et notre politique pour une riposte du monde du travail et dénoncer la politique guerrière du gouvernement tant au Moyen-Orient q

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (91) Essonne