(66) Pyrénées-Orientales

Vendredi dernier, la salle du Casal à Perpignan était bien remplie. À l’invitation du NPA, plus de soixante-dix personnes étaient venues écouter Ugo Palheta – et participer au débat – autour du thème (qui est aussi le titre de son livre) « La possibilité du fascisme ».

Organisée le vendredi 6 novembre par le NPA 66, la réunion-débat « Le capitalisme détruit la planète… Changeons le système pas le climat ! » avec Christine Poupin, a rassemblé quelque 50 participantEs.
La mobilisation a payé : elle vient d’imposer l’abandon d’un « GPII », un de ces projets inutiles imposés, plus ou moins grands mais toujours dangereux pour les populations et l’environnement...
Après des décennies de silence honteux, l’histoire du Camp de Rivesaltes sort de l’oubli. De 1941 à 2007, centre d’hébergement, d’internement, de concentration, puis de « rétention administrative », ce camp proche de Perpignan est un concentré des politiques d’enfermement des étrangers.
Le 15 juillet se tenait le procès de Denis Lambert, membre du Comité de soutien au Collectif des sans-papiers, poursuivi pour avoir hébergé une famille arménienne (dont deux jeunes enfants) déboutée du droit d’asile.
Faire le point sur la lutte des classes dans la région – et notamment sur la place du peuple palestinien – nous a semblé indispensable pour un parti internationaliste comme le nôtre qui non seulement a salué avec enthousiasme en 2010-2011 les révolutions arabes, mais qui exprime toujours aujourd’
Du dimanche 23 au mercredi 26 août inclus, la 7e université d’été du NPA aura lieu au Village-club Rives des Corbières, à Port-Leucate au bord de la mer Méditerranée.
Marie-Andrée – pour nous, c’était simplement Marie – est décédée à l’âge de 64 ans, à l’issue d’une longue et grave maladie.
La relaxe en première instance de Bernard, Jeanne et Yamina a été confirmée en appel le 19 mai à Montpellier. Après 4 ans de procédures et 6 renvois, c’est une victoire de nos camarades et du mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS)à Perpignan comme partout en France.
Notre camarade Marie-France Lesparre nous a quittés brutalement le samedi 3 mai. Elle avait 65 ans.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (66) Pyrénées-Orientales