(66) Pyrénées-Orientales

« La CGT 66 souhaite alerter les Perpignanais du danger que représente le Rassemblement national pour la ville de Perpignan, la communauté urbaine et le département des Pyrénées-Orientales.

Ci-dessous la motion que le NPA présente au vote à l’occasion de la consultation interne organisée par L’Alternative - Perpignan écologique et solidaire qui a présenté une liste au premier tour des élections municipales de Perpignan et qui a obtenu un peu plus de 6,5%.
À Perpignan, le « duel » des municipales de 2014 se rejoue aujourd’hui avec un danger bien réel que la ville passe cette fois à l’extrême droite.
Nous le relations dans notre précédent article1 : la préfecture des Pyrénées-Orientales, réponda
À travers tout le pays, plus de 200 organisations et 300 personnalités appellent à une journée d’actions le samedi 30 mai : « Ces exigences de justice et d’égalité sont aussi d’impérieuses nécessités sanitaires hors desquelles tous les discours contre la propagation du coronavirus sont vains.
Vendredi dernier, la salle du Casal à Perpignan était bien remplie. À l’invitation du NPA, plus de soixante-dix personnes étaient venues écouter Ugo Palheta – et participer au débat – autour du thème (qui est aussi le titre de son livre) « La possibilité du fascisme ».
Samedi 15 février, dans le département des Pyrénées-Orientales, et dans le cadre d’une journée de grève nationale à l’appel de la CGT et de FO, les saisonnierEs des quatre stations de ski en grève se sont rassemblés sur la route à l’entrée de la commune de Formiguè
Samedi 19 octobre, plusieurs militantEs du Comité de soutien aux sans-papiers 66 accompagnéEs de demandeurEs d’asile laisséEs à la rue par l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration) ont investi un local abandonné depuis plusieurs mois et appartenant à la Croix-Rouge.
Perpignan, mardi 17 septembre, une centaine de jeunes tiennent un blocus devant leur établissement scolaire, le Lycée Picasso. L'objet de leur colère ? Une organisation administrative de leur planning qu'ils/elles jugent aberrante, dégradant leurs conditions de scolarité et de vie.
Mardi 13h à l’appel de l’association étudiante Rage Up ( 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (66) Pyrénées-Orientales