(57) Moselle

Entretien avec Yann Tavernet, technicien chez PSA sur le site de Trémery en Moselle et militant de la CGT. Il a répondu à nos questions sur la situation dans son usine et sur la politique du groupe automobile. 

C'est un chantage que la direction de Smart vient d'exercer sur les salariés
Test en vraie grandeur pour les démolisseurs du Code du travail, les salariéEs de l'usine automobile SMART en Moselle sont « consultéEs » pour savoir s'ils/elles sont d'accord pour travailler 39 heures, payées 37.
Les événements de la Courneuve ont pour les militantEs messins un drôle de goût de déjà vu.
La restructuration du groupe PSA ne connaît pas de trêve malgré les résistances des salariéEs (cf. l’Anticapitaliste n°297).

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (57) Moselle