(44) Loire-Atlantique

Il y a un an, lors de la fête de la musique, une intervention policière extrêmement violente poussait une douzaine de personnes dans la Loire.

Tirs de lacrymogène, grenades explosives, balles en caoutchouc… Il y a un an, lors de la fête de la musique, une intervention policière extrêmement musclée, poussaient une douzaine de personnes dans la Loire.
Un collectif très varié de par les personnes participantes et les appartenances diverses a redoublé d’ardeur pour des rassemblements à Sant Nazer.
Bien que peu touchée à l’heure actuelle par l’épidémie de Covid-19 en comparaison de l’Est de la France métropolitaine, la région nantaise a vu ses hôpitaux, mis en difficulté par l’afflux de malades.
Au CHU de Nantes, il semble que même dans une crise sanitaire d’une telle ampleur, la solidarité ne soit pas la priorité de la direction.
Comme partout en France (et en Bretagne), les marchés à Sant Nazer 44 ont un rôle économique et social important. D’abord par la qualité de certains bans.
Ils sont des centaines, ce mardi matin 17 mars, rassemblés devant la porte 4 des Chantiers de l’Atlantique, à Saint-Nazaire 44. Ils demandent la fermeture du site.
Le NPA a décidé de présenter une liste anticapitaliste et révolutionnaire à Nantes aux élections municipales.
À Nantes, les organisations syndicales, notamment la CGT et Solidaires, sortent une nouvelle fois de leur « zone de confort », en se liant avec le mouvement des Gilets jaunes comme elles l’avaient fait en d’autres temps en direction du mouvement d’opposition à l’aéroport. 
Entretien avec Cédric Turcas, secrétaire de l'UL CGT de St Nazaire. 
Peux-tu nous raconter ce qui s'est passé à St Nazaire ? 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (44) Loire-Atlantique