(33) Gironde

Petit coup de gueule : plusieurs sondages placent la liste « Bordeaux En Luttes » autour de 10% et donc potentiellement qualifiée pour le second tour.

Nous étions 70 pour soutenir les candidats NPA sur les trois circonscriptions de la Gironde.
Malgré une préparation difficile du fait de la « chasse aux parrainages », nous étions environ 200 jeudi 16 mars, pour le deuxième meeting de Philippe Poutou en Gironde.
C’est comme pour toute chose, dans la mobilisation, il y a des hauts et des bas. Après avoir réussi des grèves et des actions avec l’ensemble des salariéEs, nous voilà maintenant dans des débrayages minoritaires.
Nous étions une quarantaine de salariés Ford à manifester ce mercredi 22 février à Paris devant le ministère de l’Économie à Bercy.
Mercredi 1er février, notre candidat a présenté son programme devant un amphithéâtre rempli : 280 personnes. Principalement des jeunes, curieux de découvrir (ou redécouvrir) le discours que nous portons.
Depuis le 10 janvier, les ARM du Samu Bordeaux (auxiliaires de régulation médicales, dont le travail est de répondre aux appels d’urgence passés au 15) sont en grève.
En fin d’année 2016, ce sont les ambulanciers du Samu, puis les infirmiers anesthésistes de ce même service qui ont dû faire grève pour obtenir des postes supplémentaires pour remplacer les absences et le respect de leurs roulements de travail.
Suite à la décision d’organiser un référendum (voir l’Anticapitaliste n°357), les grévistes ont envoyé un courrier à la direction, au conseil d’administration, à la mairie de Bordeaux (Juppé est président d’honneur de l’Ehpad), à l’ARS, précisant qu’elles refusaient ce référendum...
Samedi 5 novembre à Cenon, la fête du NPA a rencontré un franc succès.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (33) Gironde