(31) Haute-Garonne

Pauline Salingue, syndicaliste CGT au CHU de Toulouse, raconte la mobilisation du jour sur l’hôpital et les perspectives.

Est-ce que tu peux nous dire pourquoi on est là aujourd'hui ?

Le 21 avril dernier, dans le quartier de la Roseraie à Toulouse, la police est intervenue dans une maison pour faire retirer de la façade une affiche demandant “Macronavirus à quand la fin ?”.
La semaine dernière, une toulousaine, habitante de la Roseraie, a fait 4 heure de garde à vue pour une banderole « Macronavirus, à quand la fin ? ». Cette répression politique a soulevé une large indignation.
Samedi 18 avril, des policiers ont blessé gravement un habitant de Villeneuve-la-Garenne en ouvrant la portière de leur voiture alors qu’il passait à côté d’eux en moto.
Il y a un mois les habitants et habitantes d’une colocation à Toulouse ont accroché une banderole « Macronavirus, à quand la fin ? ».
Depuis le début de la crise du Covid-19, on entend de plus en plus parler des étudiants et étudiantes infirmières dans les hôpitaux, payées environ 1 euro de l’heure pour leur travail. Explication d’un scandale dans le scandale.
Le secteur du commerce, entre travailleurSEs de la grande distribution, livreurSEs, pizzaïolosAS et travailleurSEs de la vente en général (Amazon, pizzéria…) est un de ceux dont les salariéEs sont largement exposéEs au Covid-19 en ce moment.
Le bon fonctionnement de l’économie capitaliste se fait aux dépens de la santé des classes populaires.
Alors que lors de la première semaine de confinement, du 16 au 20 mars, la plupart des usines liées à la production aéronautique avaient cessé toute production, parfois sous la pression directe des travailleurs exerçant ou menaçant d’exercer leur droit de retrait, on a vu la semaine dernière se m
Pétition à l'initiative du Collectif d'enseignantEs et personnels du collège Berthelot de Toulouse, soutenu par les sections syndicales de l'établissement FSU, CGT, SUD.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (31) Haute-Garonne