Dans la presse

Lundi 24 novembre 2008, 10:11

  • PARIS, 24 nov 2008 (AFP) -Olivier Besancenot a estimé lundi que le PS offrait "un bien triste spectacle" avec ses déchirements et démontrait "qu'on ne peut plus compter sur lui pour faire figure d'opposition principale à la politique du gouvernement". "Les seuls qui peuvent se réjouir" de cette situation "c'est probablement...

Lundi 24 novembre 2008, 09:08

  • Législative partielle en Gironde : Deluga (PS) vire en tête au premier tour BORDEAUX, 23 nov 2008 (AFP) -Les électeurs de la huitième circonscription de Gironde ont placé François Deluga (PS) en tête au premier tour d'une élection législative partielle, avec 43,77% des voix contre 40,95% à son adversaire UMP Yves Foulon, a...

Samedi 22 novembre 2008, 17:04

Mardi 18 novembre 2008, 13:32

  •  TARASCON (Bouches-du-Rhône), 18 nov 2008 (AFP) -Le tribunal de grande instance de Tarascon a ordonné mardi en référé la suspension du plan social pour la société Linpac (barquettes alimentaires) et de tout licenciement dans cette entreprise menacée de fermeture avant la fin de l'année et en grève depuis plus d'un mois....

Dimanche 9 novembre 2008, 19:40

  • LA PLAINE-SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis), 9 nov 2008 (AFP) - Olivier Besancenot a affirmé dimanche que la construction du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) était sur de "bons rails", mais les militants restent divisés sur le nom du futur parti qui doit naître fin janvier."Le processus de construction du NPA est sur de bons rails et nous continuons de...

Vendredi 7 novembre 2008, 14:51

Vendredi 7 novembre 2008, 07:49

  • PARIS, 6 nov 2008 (AFP) - Olivier Besancenot a appelé jeudi à "changer ce monde avant qu'il ne nous écrase", lors du premier meeting parisien du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), dont la fondation officielle en janvier 2009 est selon lui légitimée par une crise mondiale qui n'en est "qu'au début"."La question qui est pos...

Jeudi 6 novembre 2008, 22:37

Jeudi 6 novembre 2008, 22:34

  • PARIS, 6 novembre, Reuters - Olivier Besancenot a dénoncé jeudi soir "l'anachronisme total" de Nicolas Sarkozy qui affirme vouloir refonder le capitalisme à la faveur de la crise financière. Le leader d'extrême gauche a estimé que les cracks boursiers et les crises majeures était la seule façon qu'avait le capitalisme de se...

Samedi 1 novembre 2008, 19:18

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.