Un livre pour la France d’en bas

Pierre Le Ménahès, ouvrier syndicaliste, publie un livre dans lequel il revient sur son face-à-face télévisé avec Sarkozy, et sur la lutte exemplaire qu’il a menée avec ses collègues de la SBFM.

En ces temps d’attaques frontales contre les travailleurs et leurs acquis, en ces temps où les menaces et les licenciements réels contre « ceux d’en bas » se succèdent, le bouquin écrit par Pierre est un appel à la révolte, à la lutte. Un cri de dignité qui dit « sans combat pas de victoire ». Un cri qui dit que, quand on se bat jusqu’au bout, collectivement, on peut gagner…

Pierre Le Ménahès, salarié et syndicaliste CGT à la SBFM dans le pays de Lorient en Bretagne, chanteur et parolier du groupe de rock Hasta Siempre, a tenu tête à Sarkozy durant l’émission « Paroles de Français » sur TF1 le 25 janvier 2010. Il s’y fit connaître et apprécier du plus grand nombre.

Il a signifié au président sans se démonter « que les gens d’en bas, qui se lèvent tôt, partagent surtout les petits salaires, les licenciements, les fermetures d’usines ».
La première partie de son livre raconte ce « duel » et ses suites… Son refus « des salons feutrés des médias » et « des pièges du strass et des paillettes ».

Dans un second chapitre, il nous livre en détail le combat difficile mais victorieux des ouvriers de la SBFM contre les licenciements, contre tous les licenciements. De la grève aux occupations de l’usine, des manifs aux face-à-face avec les patrons, Pierre nous parle de la formidable lutte des SBFM, et on perçoit le rôle irremplaçable qu’il y a joué.
Ce livre, peu tendre avec « les ramollos de la lutte », est un exemple de combativité, de lucidité et d’unité de classe.
Inspiré par le « Hasta la victoria siempre » de Che Guevara dont le poster s’affiche sur les murs du local CGT de l’usine, comme par la lutte du peuple palestinien incarné par le kéfié que portait Pierre tout au long des nombreuses manifs, cet ouvrage est un moment actuel d’une lutte exemplaire au sein de la classe ouvrière. Comme le furent en terre bretonne les combats de Plogoff contre la centrale nucléaire ou de Carhaix pour le maintien de sa maternité.

Dès lors, pas étonnant que la préface de ce bouquin soit la chanson de son pote Bernard Lavilliers, les Mains d’or. Pas surprenant aussi qu’à la suite de cette préface les premières pages s’ouvrent sur un témoignage de respect et de solidarité d’Olivier Besancenot, plusieurs fois présent sur le site de l’usine et en manif avec les SBFM, mais aussi de Gérard Perron, maire communiste d’Hennebont et conseiller général, qui fut, lui aussi, toujours au côté de Pierre et de ses camarades de lutte.

Ce livre est à mettre entre toutes les mains, d’autant que les recettes iront à la CGT SBFM comme celles du DVD sur la lutte paru il y a quelques mois. Hasta siempre.

Gérard MAS (correspondant NPA)

La France d’en bas face à Sarkozy, Pierre Le Ménahès, édition Favre, 125 pages, 12 euros

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.