Sud-Aveyron : le député UMP chahuté par des manifestants.

Le samedi 11 septembre, l’intersyndicale a organisé une action visant le député UMP Alain Marc pour lui rappeler notre objectif : le retrait du projet sur les retraites et... le sans-gêne du député. En effet, celui-ci est parti en retraite à 53 ans mais vote celle des autres à 62 ans !
Ce fut une petite mobilisation de l’intersyndicale mais une action choc : une trentaine de militants, principalement SUD et NPA, a suivi Alain Marc à l’inauguration du Festival de la brebis à Saint-Affrique (Aveyron). Conspué pendant plus d’une heure, le député, furieux, suivi et encerclé, n’a pas pu faire un pas sans entendre « gardarem la retraite à 60 ans ! Comme Alain Marc, la retraite à 53 ans ». À noter que les sénateurs socialistes et José Bové, crispés, ont préféré les agapes plutôt qu’encourager les manifestants. Au milieu de la foule cependant, il y a eu quelques sourires et poignées de main sympathiques. Comme le disait la pancarte d’une militante NPA, « un mouton qui bouge est plus difficile à tondre ».

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.